La BNF et la British Library mettent à disposition deux portails consacrés aux manuscrits médiévaux

La Bibliothèque Nationale de France et la British Library avaient déjà noué un partenariat en 2016 pour préserver et diffuser 800 manuscrits médiévaux. C’est depuis le 21 novembre 2018 que ces derniers ont été rendus accessibles en ligne via deux portails.

BNF Manuscrits_1

Un projet inédit

Intitulé « France – Angleterre, 700 – 1200 : manuscrits médiévaux de la BnF et de la British Library », ce projet a été possible notamment grâce  à la collaboration de trois acteurs :

  • La Bibliothèque Nationale de France abritant des collections de plus de 40 millions de documents, dont 14 millions de livres imprimés. Gallica, la bibliothèque numérique de la BNF permet d’accéder également à près de 5 millions de documents ;
  • La British Library (Bibliothèque Nationale du Royaume-Uni) couvre trois millénaires et rassemble plus de 160 millions de références ;
  • La Fondation Polonsky soutient des projets dans les domaines du patrimoine culturel et notamment ceux en faveur de la numérisation.

Laurence Engel, présidente de la BNF, explique le but de ce projet :  « La réunion de deux collections médiévales d’excellence, à travers ce projet ambitieux mécéné par la Fondation Polonsky, est l’expression d’une volonté partagée par la Bibliothèque nationale de France et la British Library de mettre à la portée de tous, en utilisant les technologies les plus abouties, des trésors inestimables. C’est un patrimoine commun, une histoire partagée que nous transmettons ensemble. »

 

Les portails

Les manuscrits sont mis en lignes sur deux sites : Gallica et Digitised Manuscripts, les bibliothèques numériques de la BnF et de la British Library.

Les deux portails incluent 800 manuscrits, datant de la période entre le VIIIe et XIIe siècles et conservés à parts égales par la BNF et la British Library. Présentant  un intérêt artistique, historique ou littéraire, ils ont été sélectionnés en fonction de leur importance pour l’histoire des relations franco-anglaises au Moyen Âge.

En complément, deux portails ont été lancés depuis novembre :

  1. France-Angleterre : manuscrits médiévaux entre 700 et 1200, a été créé par la BnF à partir de l’infrastructure Gallica
  2. Medieval England and France, 700 – 1200, est un « interpretative website », ou site de médiation grand public, construit par la British Library pour valoriser une partie des manuscrits autour d’axes thématiques.

Mon avis

Comme résument bien les mots de Dr. Leonard S. Polonsky, président de la Fondation Polonsky, « ce programme permet de rassembler les richesses de la Bibliothèque nationale de France et de la British Library, et de les rendre accessibles tant aux chercheurs qu’au grand public d’une manière attractive et innovante »

Actuellement, deux expositions permettent d’admirer une partie de ces manuscrits : l’exposition « Anglo-Saxon Kingdoms: Art, Word, War », qui se tient à la British Library jusqu’au 19 février 2019, intègre plusieurs de ces manuscrits. Par ailleurs, l’œuvre de Raban Maur est au cœur d’une exposition d’art contemporain à la BNF jusqu’au 10 février 2019.

Sources

Article du CLIC France

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s