Voyage au coeur des “Nymphéas” de Monet grâce à la réalité virtuelle

Depuis le 14 novembre 2018, le musée de l’Orangerie à Paris, en partenariat avec la Mission du centenaire de la Première Guerre mondiale, propose de plonger au cœur des “Nymphéas” de Claude Monet grâce à la réalité virtuelle.

Nympheas_VR_1

L’œuvre des Nymphéas

Dans sa demeure à Giverny, Claude Monet a longtemps admiré son jardin d’eau et son pont japonais. La variété des couleurs au fil des saisons et la beauté des nénuphars ont inspiré au peintre son cycle des Nymphéas pendant près de trente ans. Une exposition unique de huit toiles assemblées est installée au musée de l’Orangerie selon les volontés de l’artiste. Il les avait offertes à la France le lendemain de l’armistice du 11 novembre 1918 afin de “prendre part à la victoire”. A l’occasion du centenaire de la fin de la Grande Guerre, le musée a mis en place l’exposition “Focus collection Monet – Clemenceau” célébrant la longue amitié entre le peintre et l’homme politique ainsi que le dispositif de réalité virtuelle dédié aux Nymphéas.

 

L’expérience virtuelle au cœur de l’œuvre de Monet

Intitulée “Claude Monet, l’obsession des Nymphéas”, l’exposition numérique invite au voyage à travers les lieux de création de l’artiste mais aussi au cœur même de l’œuvre. Elle permet une immersion totale dans l’univers de Monet à l’aide d’un casque de réalité virtuelle. L’expérience, d’un peu moins de 8 minutes, invite les visiteurs à se munir d’un casque HTC Vive afin de vivre un voyage à la fois spatial et temporel à Giverny dans les jardins du peintre ainsi que dans son atelier.

Ce projet, proposé par le Musée de l’Orangerie,  a été co-produit par Lucid Realities, Arte France et le Musée d’Orsay.

 

https://www.arte.tv/player/v3/index.php?json_url=https%3A%2F%2Fapi.arte.tv%2Fapi%2Fplayer%2Fv1%2Fconfig%2Ffr%2F082536-000-A%3Fplatform%3DEXTERNAL%26autostart%3D1%26primaryAudioVersion%3DVOF&lang=fr_FR&config=arte_external&embed=1&mute=0

 

Mon avis

Outil de médiation, la réalité virtuelle permet de découvrir autrement les œuvres, de les observer de “l’intérieur” et d’y voyager sans contrainte d’espace ou de temps. Les musées utilisent de plus en plus cette technologie : à Paris, le Muséum d’Histoire Naturelle et l’Institut du Monde Arabe en sont des exemples. Cécile Debray, directrice du musée de l’Orangerie, indique que « La réalité virtuelle est une technologie qui est en train de faire des bonds. Les musées sont tous conscients qu’il faut y réfléchir et s’y préparer ».

L’expérience virtuelle est disponible pendant quatre mois au musée, à vous de tester !

Sources

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s