Retour sur l’événement Art #Connexion, alliant l’art et le digital, au Grand Palais

La semaine dernière, je me suis rendue à Art #Connexion. L’événement, accessible au Grand Palais du 7 au 9 juillet 2018, proposait de tester une quinzaine d’expériences numériques autour de l’art. Retour sur cette journée !

20180709_150400

Un événement dédié à l’art, au patrimoine et au digital

Pour rappel, plusieurs technologies étaient mises en valeur au coeur du Salon d’Honneur du Grand Palais : réalité virtuelle, réalité augmentée, numérisations 3D HD, tablettes tactiles, intelligence artificielle, écrans interactifs ou encore projections immersives. Quatre thématiques regroupaient ces diverses innovations culturelles : Regarder, Comprendre, Interagir et Imaginer.

 

Des expériences innovantes et interactives

Au sein des diverses thématiques, j’ai testé plusieurs expériences sur lesquelles je vais vous faire un retour : la visite augmentée de la Conciergerie à Paris, la reconstitution de l’Arc de Triomphe de Palmyre, les applications de Google utilisant l’intelligence artificielle, Art Palette et Draw to Art, le cinéma en VR de Arte ainsi que l’outil Tilt Brush dédié à la création 3D.

 

  • Art Palette de Google

Cette application permet d’explorer l’art par la couleur. Lors de ma visite, mes vêtements ont été pris en photo afin d’identifier une palette de couleurs. Ensuite, de nombreuses œuvres possédant des teintes similaires à mes habits ont été automatiquement sélectionnés par l’algorithme du dispositif. J’ai trouvé l’expérience amusante et enrichissante !

36899975_1875579929224399_1788067152444522496_n

 

  • Draw to Art de Google

Tout comme Art Palette, cette application utilise l’intelligence artificielle. Ici il est question de dessiner un croquis sur un écran et de découvrir si notre dessin correspond à une œuvre existante. Les résultats peuvent être surprenants !

 

  • La visite augmentée de l’Histopad à la Conciergerie

Pendant ma visite, j’ai eu la possibilité de tester ce dispositif proposé dans le monument parisien par le Centre des Monuments Nationaux. Il permet de visiter à distance le lieu reconstitué tel qu’il était au Moyen Âge (500-1500) ainsi que sous la Révolution Française grâce à une tablette tactile (l’Histopad). Facile à prendre en main, elle offre aux visiteurs la découverte de quatre pièces de la Conciergerie et l’accès à diverses informations. Un jeu était également disponible pour rendre la visite plus ludique.

 

  • La reconstitution de l’Arc de Triomphe de Palmyre

J’avais déjà pu profiter de cette expérience lors de l’exposition Sites Éternels en 2016 au Grand Palais. Grâce à des relevés drone et sol du site de Palmyre, la start-up Iconem a recréé l’Arc de Triomphe de Palmyre. Il est ainsi possible de le redécouvrir avant sa destruction grâce à une application en réalité augmentée.

 

  • Le cinéma en réalité virtuelle de Arte

Des casques VR étaient à disposition du public pour regarder un film à 360°. Les visiteurs avaient le choix entre 10 expériences parmi lesquelles l’observation d’un tableau de l’intérieur ou bien la visite d’un lieu particulier. Personnellement, j’ai choisi de tester le film sur le tableau “La Tentation de Saint-Antoine” de Jérôme Bosch. L’expérience est intéressante puisqu’elle permet de contempler une œuvre d’un point de vue différent et d’en comprendre le sens. Seul petit bémol, la qualité de visionnage était assez inégale par moment et un certain flou apparaissait, et ce malgré le réglage du casque.

vlcsnap-2016-08-09-16h27m29s311

 

  • La création artistique en 3D avec Tilt Brush

C’est une application qui offre la possibilité de dessiner en 3D dans un espace de réalité virtuelle. C’est la première fois que je testais Tilt Brush et j’ai vraiment apprécié de pouvoir expérimenter la création 3D. On comprend rapidement comment l’utiliser et on laisse place à notre imagination !

 

Mon avis

tilt brushL’événement était à la hauteur des mes attentes puisque j’ai expérimenté toutes les expériences digitales qui m’intéressaient et j’ai ainsi pu découvrir de nouveaux usages technologiques dans le milieu de l’art. Ces différents outils offrent des nouveaux moyens de créations et de partage. Je pense notamment à Tilt Brush, permettant de dessiner en 3D, qui casse les frontières réelles de l’art et qui donne la possibilité aux artistes de créer des œuvres en trois dimensions. Au niveau du partage, les reconstitutions 3D servent à faire revivre des monuments, comme l’Arc de Triomphe de Palmyre ou la Conciergerie à Paris. Les algorithmes, quant à eux, en associant les couleurs et les dessins, offrent des milliers de possibilités professionnellement. Par exemple, Art Palette, en utilisant un mode de recherche par couleurs, peut servir aussi bien aux architectes, qu’aux artistes ou décorateurs intérieurs.  La technologie accompagne ainsi l’évolution de l’art.

Les points positifs étaient d’une part la grande qualité des expériences proposées par les participants, et d’autre part, la totale gratuité et l’événement, permettant logiquement une plus grande ouverture à de nombreux visiteurs intéressés aussi bien par le digital que l’art.

A quand la prochaine édition ?

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s