Sycomore offre un panel de solutions de visite adaptées à vos besoins

Lors du SITEM (Salon International des Musées, des lieux de culture et du tourisme) à Paris fin janvier 2018, j’ai eu l’occasion de découvrir l’entreprise Sycomore. Pionnière des audioguides, des audiophones et autres guides multimédia, elle travaille avec de nombreuses institutions culturelles.  Zoom sur son catalogue de produits innovants pour mieux comprendre le concept de la société.

sycomore

Sycomore, une présence considérable aussi bien au niveau national qu’à l’international

Sycomore a été créée en 1986 à l’occasion de la célèbre exposition “les Immatériaux” qui se tenait, à ce moment-là, au Centre George Pompidou à Paris. La société s’est rapidement spécialisée dans les solutions culturelles allant de l’audioguide classique au guide multimédia tout en passant par les audiophones.

Sycomore a su se faire un “nom” aussi bien en France qu’à l’étranger. Parmi ses plus célèbres références françaises, nous pouvons notamment citer le Musée d’Orsay, le Château de Versailles, la Bibliothèque Nationale de France, le musée des Beaux-Arts de Nancy ou encore le château des Baux-de-Provence. A l’international, nous les retrouvons, par exemple, en Autriche avec la maison natale de Mozart à Salzbourg, en Belgique avec le Parlement Européen à Bruxelles ou encore aux États-Unis, en Italie et au Royaume-Uni. Ainsi, l’entreprise a réussi, au travers de ces nombreux projets culturels, à acquérir une reconnaissance mondiale.

Les dispositifs numériques de Sycomore pour agrémenter les visites culturelles

Frédéric Porte, le responsable du développement de l’entreprise dans le tourisme, que j’ai rencontré lors du SITEM, m’a expliqué qu’ils proposent actuellement des services d’accueil et de production de contenus ainsi que trois types de produits :

  • L’audioguide : l’entreprise suggère deux modèles dont l’audiopass+, équipé d’un écran et de la technologie RFID (Radio Frequency IDentification), ce qui lui permet d’offrir une visite connectée. Puis l’audiopen, composé d’un stylo à lecture optique et d’un support imprimé intégrant des zones tramées. Pour utiliser ce dernier, il suffit de le pointer sur une zone tramée du papier et le commentaire se déclenche automatiquement. J’ai eu l’occasion de tester ce dispositif au SITEM, en soit il n’est pas tout numérique, mais il est interactif et intéressant à utiliser (pour en savoir plus)
  • Le guide multimédia et les applications : ils proposent une visite riche avec des contenus audiovisuels et un module de géolocalisation. Des services annexes à la visite sont également disponibles comme des partages sur les réseaux sociaux, l’accès à des statistiques ou encore la géolocalisation.
  • L’audiophone : le guidepass est le produit proposé par Sycomore, spécialement conçu pour les visites guidées.

Le produit phare de Sycomore demandé par les institutions culturelles

Aujourd’hui, dans une société à l’ère du numérique, le produit le plus utilisé pourrait surprendre. Il ne s’agirait pas du guide multimédia ou des applications mobiles, pourtant très demandés, mais bien de l’audioguide, notamment à grande échelle dans les musées. Pour ce qui concerne la visite guidée en groupe, l’audiophone reste encore très utilisé. Simple à prendre en main et léger, il se fait vite oublier par les usagers qui se laissent guider au fil du parcours de visite. Marie Julie, guide conférencière au Château de Versailles, témoigne justement de son expérience positive suite l’usage de cet appareil. Elle n’hésite pas à souligner leur qualité sonore ainsi que leur efficacité, surtout au niveau de l’autonomie.

On constate donc que le grand public utilise encore très peu les applications de visite suite à plusieurs problèmes : difficultés de téléchargement, problèmes de connectivité et d’autonomie des mobiles ou encore souci d’apprentissage par les visiteurs. Les dispositifs traditionnels, tels que les audioguides et les audiophones, ne sont pas alors à mettre de côté mais plutôt à perfectionner pour offrir de nouvelles expériences au public. Bien que l’appellation puisse paraître à certains “désuète”, les audioguides présentent de nombreux avantages pour la visite de certains sites culturels (usage du son pour le guidage, synchronisation sur plusieurs appareils, etc.)

De nouveaux produits seront disponibles en 2018

A ce jour, j’ai constaté sur le salon qu’un modèle de casque audioguide est en test. Il présente des caractéristiques très intéressantes : la synchronisation infrarouge et l’usage du Bluetooth 4.0 permettront à l’appareil de bénéficier d’une forte autonomie et d’être à déclenchement automatique. Il sera disponible au printemps 2018.

De plus, un autre produit sera proposé également au printemps 2018 : le n.guide. Il s’agira d’un guide multimédia, ayant l’apparence d’un smartphone, qui offrira une visite augmentée. Il bénéficiera également de la synchronisation infrarouge, ainsi que de la géolocalisation et du wifi, le tout sur un écran de 5.5 pouce.

 

En conclusion, quelle est la force de Sycomore ?

“La force de Sycomore est de proposer un outil adapté en fonction du projet de médiation, de rendre les œuvres accessibles et compréhensibles au plus grand nombre ”. Ces mots résument bien l’activité de l’entreprise. Le catalogue de produits proposés par Sycomore permet vraiment d’adapter une solution de visite à chaque institution culturelle ou professionnelle du tourisme selon les objectifs demandés, un vrai atout !

 

http://www.sycomore.eu

Article sponsorisé par Sycomore

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s