Visitez la ville de Genève en l’an 1850, en 3D depuis votre ordinateur

En 2010, une maquette numérique de la ville de Genève a été réalisée afin de préserver son modèle original conçu en 1896. Depuis octobre 2017, le modèle 3D est disponible gratuitement en ligne.

maquette geneve

Vue aérienne de la ville de Genève en 3D © Association gE-story / Ville de Genève

La maquette de Genève en version numérique de l’original au numérique

La version originale est actuellement exposée à la Maison Tavel, le musée d’Art et d’Histoire de Genève. Elle propose, sur 30 m², une excellente reproduction des rues, des bâtiments et des végétations de la ville en 1850. Achevée en 1896, après 18 ans de travaux et d’études, elle a été construite par une équipe d’orfèvres sous la direction de l’architecte Auguste Magnin. Ce fut un travail considérable dont vous pouvez admirer le résultat sur l’image ci-dessous.

Genève_-_Relief_Magnin_01

Maquette originale de Genève © Musée d’Art et d’Histoire de Genève

Depuis le 3 octobre 2017, il est désormais possible de consulter cette maquette en trois dimensions de chez soi. A la manière d’un Google Street view, nous pouvons survoler la ville. Dans la vidéo ci-dessous, vous pouvez découvrir un survol de la maquette.

La réalisation du modèle 3D

Le projet, nommé PRAM (Projet Relief Auguste Magnin), a été mis en place, dès 2010,  par la ville de Genève, la Haute École du Paysage, d’Ingénierie et d’Architecture (HEPIA) de Genève et certains partenaires privés. Mené par l’association gE-story, il a rassemblé différents participants pour réaliser les scans de la maquette, pour vérifier l’exactitude des données 3D de 1850, pour texturiser et designer le modèle 3D ou encore pour intégrer les contenus informatifs. Tous les acteurs ayant participé au projet sont répertoriés sur le site. Si vous souhaitez en savoir plus sur le processus de réalisation, le making-off est disponible ici.

Comment ça fonctionne ?

Il faut simplement se rendre sur le site making-of geneve1850.ch

L’internaute a alors accès, soit à une visite aérienne de Genève, soit à une balade dans la ville. Il est possible de se déplacer à travers 1 333 chemins, d’observer plus de 2 000 bâtiments ou encore de s’arrêter sur 963 croisements d’intérêt. Ces derniers correspondent à des lieux précis sur la carte où nous pouvons bénéficier d’informations complémentaires. Par exemple, une fiche explicative est disponible pour en savoir plus sur l’Église de Saint-Germain, sur le théâtre de Genève, sur le pont de l’Ile et sur de nombreux autres monuments de la ville.

ville de geneve instructions

Les lieux sont classés en 8 catégories : enceinte des Rois de Bourgogne, enceinte des Évêques, enceinte des Réformateurs, enceinte du XVIIe siècle, monuments publics, ponts, maisons monumentales et quartiers.

L’interface de la visite virtuelle se présente comme sur l’image ci-dessous. A gauche, un plan de la ville est disponible pour se repérer et à droite il est possible de visiter virtuellement.

Maquette ville Génève

Interface de la visite virtuelle de Genève en 1850 © Association gE-story / Ville de Genève

Les avantages de la version 3D

  • L’observation de certains détails grâce à la qualité du zoom ;
  • Les contenus sont accessibles en anglais et en français ;
  • Une trentaine de fiches explicatives sont disponibles à ce jour, de nouvelles seront ajoutées par la suite ;
  • Un accès illimité et gratuit.

Mon avis

Proposer une version en 3D de la maquette de la ville de Genève est une manière de garder une trace digitale et immatérielle du patrimoine culturel. Ce modèle permettra non seulement d’accompagner les travaux d’architectes et de géomètres mais également de moins éprouver la maquette originale et de risquer de la dégrader.

Même si actuellement, les contenus de la visite virtuelle ne sont pas complets à 100%, c’est déjà une belle opportunité de pouvoir accéder à ces données de chez soi. Le logiciel permettant la visite virtuelle est facile à utiliser et offre un beau panorama de la Genève du milieu du XIXe siècle.

De plus, le projet n’est pas terminé et des réflexions sont menées sur des solutions pour rendre la promenade plus immersive, notamment avec la réalité virtuelle. Affaire à suivre !


Sources

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s