A New York, métro + wifi = livres numériques gratuits !

Début juin, le métro new yorkais a lancé la mise en place de son réseau wifi. Pour marquer le coup, il s’est associé à des éditeurs et à la bibliothèque publique de la ville, the New York Public Library, pour permettre aux usagers de télécharger des livres gratuitement. Une belle initiative pour rendre accessible la culture à tous !

new-york-metro-subway-library-2-575x316

Un des métros de New York décoré, en bibliothèque, pour l’occasion

En combinant culture et numérique, le métro de New York a fait fort pour inaugurer son réseau wifi ! Proposer des livres en téléchargement gratuit est un beau coup de com’ pour faire connaître à la fois le réseau wifi et les livres de la bibliothèque publique de New York. C’est d’ailleurs cette dernière qui gère le projet de mise à disposition des ouvrages. Pour cela, elle a travaillé avec d’autres bibliothèques new yorkaises ainsi que la Brooklyn Public Library et la Queens Library, mais aussi avec  la Metropolitan Transportation Authority, chargée de la gestion des transports publics,  et la société de télécommunication Transit Wireless.

Le projet

Le métro de New York n’est pas le premier à avoir eu cette idée. D’autres villes ont déjà mis en oeuvre des bibliothèques numériques dans les transports. Par exemple, à Madrid, il est proposé d’emprunter des titres dans les douze principales stations de métro, à Paris on retrouve Booxup, la première application d’échange et de vente de livres entre particuliers qui a permis la distribution de près de 1000 ouvrages dans le métro, et bien d’autres. A travers toutes ces opérations, nous voyons que le but est de promouvoir la lecture dans les trajets en transport en commun, qui peuvent être longs et ennuyants, et de sensibiliser le public à son importance.

A travers ce projet, « la mission de la Bibliothèque publique de New York est de rendre l’information et les connaissances accessibles à tous, et ce partenariat passionnant avec le MTA est certainement sur la bonne voie » a déclaré Tony Marx, président de la Bibliothèque publique de New York. « En mettant des milliers d’histoires gratuites facilement accessibles aux voyageurs de métro, nous encourageons la lecture, l’apprentissage et la curiosité ». C’est la raison pour laquelle certaines rames ont été décorées en bibliothèques, avec des images de livres rangés sur les sièges, les vitres, la façade du métro. Ainsi, en transformant les transports en salle de lecture, cela donne un environnement propice à la lecture pour les usagers, tout en leur permettant de profiter à leur guise du réseau wifi.

Comment ça marche ?

Il suffit de se connecter au wifi des transports de New York pour accéder aux livres gratuits (complets ou sous forme d’extraits). Il n’y a pas besoin d’être exclusivement dans la rame de métro.

Le NY Times explique que « lorsque vous entrez dans une station de métro, il faut se connecter au réseau sans fil disponible dans toutes les stations. Lorsque vous vous êtes connecté, vous serez invité à rejoindre le site SubwayLibrary.com et vous pouvez commencer à parcourir et à télécharger des livres, des histoires courtes, des chapitres et des extraits donnés par les éditeurs à la Bibliothèque publique de New York ».

Pour que l’utilisateur fasse son choix de livre avant de se rendre dans les transports, le site officiel de l’opération, « Subway Library » (qui n’est malheureusement pas accessible en dehors des Etats-Unis), recense tous les ouvrages numériques disponibles : lectures en lien avec l’actualité, livres jeunesse, documentaires, science-fiction, etc.

Mon avis

La mise à disposition gratuite d’ouvrages dans le métro est un bon moyen de sensibilisation du public. En effet, comme les livres sont disponibles gratuitement, les usagers seront plus susceptibles de les télécharger sur leurs smartphones. Ainsi, c’est une façon d’élargir l’accessibilité à la culture en rendant abordables certains ouvrages qui ne le sont peut-être pas pour certains publics n’ayant pas l’habitude de se rendre à la bibliothèque. De plus, l’intérêt pour la lecture se voit augmenté : les trajets en métro peuvent être longs, alors passer le temps en lisant gratuitement peut être une solution.

La bibliothèque est un lieu de partage et vecteur de lien social. Même si dans ce cas, elle prend place dans le métro, elle peut aussi l’être et permettre aux utilisateurs d’échanger sur des sujets abordés dans les livres, de se découvrir des centres d’intérêt via les livres, etc.

En s’associant à la bibliothèque publique de New York, le métro de la ville a su trouver la bonne solution pour faire connaître son réseau wifi et inciter les habitants à la lecture.

Cette opération a lieu pendant six semaines, donc si vous vous rendez prochainement à New York, vous pourrez en profiter 😉 !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s